uré-

⇒URÉ-, UR(ÉO)-, (UR-, URÉO-), élém. formant
Élém. tiré du subst. urée, entrant dans la constr. de termes de biol. et méd.; le 2e élém. est un subst. sav. ou un élém. formant d'orig. gr. désignant un processus de formation, de transformation, d'élimination de l'urée ou une méthode d'analyse de l'urée. V. uréase (rem. 1 s.v. urée), uréide (rem. 2 s.v. urée), uréine (rem. 3 s.v. urée), uréique (rem. 4 s.v. urée), urémie, urémique (dér. s.v. urémie) et aussi:
uracile, subst. masc., biol. [N. générique des uréides] Une des bases constituantes de la pyrimidine. Les ARN contiennent les 4 bases: adénine, guanine, cytosine et uracile (PRIVAT DE GARILHE, Acides nucl., 1963, p. 11).
uréogenèse, subst. fém., biochim. Ensemble des réactions aboutissant à la synthèse de l'urée dans l'organisme à partir de l'ammoniaque (d'apr. MAN.-MAN. Méd. 1986). Synon. uréopoïèse (infra). Uréogénique, adj., dér. Qui se rapporte à la production de l'urée dans l'organisme. L'élévation du coefficient d'imperfection uréogénique de Maillard n'a pas plus de valeur pour le diagnostic du cancer (ROUSSY ds Nouv. Traité Méd. fasc. 5, 2 1929, p. 477).
uréomètre, subst. masc., méd. Appareil permettant le dosage de l'urée dans l'urine à partir du volume d'azote dégagé en présence d'un réactif. Uréomètre à mercure d'Ambard (Catal. instrum. chir. (Collin), 1935, p. 359).
uréométrie, subst. fém., méd. Ensemble des procédés d'analyse quantitative de l'urée (d'apr. DUVAL 1959).
uréopoïèse (-poïèse, du gr. -, de « je fais »), subst. fém., biochim. Synon. de uréogénèse (supra). (Ds Méd. Biol. t. 3 1972, MAN.-MAN. Méd. 1986). Uréopoïétique (-poïétique, du gr. , de « je fais »), adj. Qui se rapporte à l'uréopoïèse. La fonction uréopoïétique a été également envisagée et de ces recherches est sortie l'épreuve de l'ammoniurie expérimentale qui mesure l'aptitude du foie à transformer l'ammoniaque en urée (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946 [1943], p. 230).
uréosécrétoire, uréo-sécrétoire, adj., biol. Constante, coefficient uréo-sécrétoire d'Ambard. ,,Constante permettant de chiffrer la manière dont le rein, à un moment donné et étant donné la quantité d'urée existant dans le sang, l'élimine par l'urine`` (GARNIER-DEL. 1972). La recherche des troubles initiaux de l'élimination uréique par la constante uréo-sécrétoire, dont la formule fut établie par Ambard (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946 [1943], p. 212).
uréotélique (-télique, du gr. - « achèvement »), adj., biol. [En parlant de l'homme ou d'un animal] Dont le principal produit d'excrétion final de l'azote est l'urée (d'apr. LEND.-DELAV. Biol. 1979).
uridine (-ridine, de ri(bose) + suff. -ine), subst. fém., biol. Nucléoside constitué en partie d'uracile entrant dans la composition des nucléotides pyrimidiques. En utilisant cette méthode, Todd et ses collaborateurs préparèrent d'abord un nucléoside non naturel (...), puis (...) l'uridine (PRIVAT DE GARILHE, Acides nucl., 1963, p. 78).
uridylique (-ridylique, de u(rid)ine + -yl(e) + suff. -ique), adj., biol. Acide uridylique. Acide intervenant dans la constitution des pyrimidines. Cette structure (...) renferme un taux anormalement élevé d'acide uridylique et d'une façon générale trop de pyrimidines par rapport aux purines (PRIVAT DE GARILHE, Acides nucl., 1963, p. 125).
uronique, adj., biol. Acide uronique. [N. générique des acides aldéhydes] Aux acides uroniques appartient la vitamine C (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 608).
Prononc. et Orth.:[(eo)], en syll. inaccentuée [--]. Mots constr. gén. soudés mais supra: uréo-sécrétoire, uréosécrétoire.

uré-, uréo-
Premier élément, du grec oûron, ourein « urine, uriner », qui représente urée. Uréase, uréide, uréine, uréique, urémie, uréomètre, uréthanne.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ure — ure·al; ure·am·e·ter; ure·ase; ure·chis; ure·di·al; ure·din·e·ae; ure·din·i·al; ure·din·i·op·sis; ure·din·i·um; ure·dio·spore; ure·di·um; ure·do; ure·do·sorus; ure·do·stage; ure·ic; ure·ide; ure·ido; ure·mia; ure·na; ure·om·e·ter; ure·sis;… …   English syllables

  • -ure — ♦ Suffixe indiquant que le composé chimique est un sel d hydracide : sulfure, chlorure. uro , oure, ure. éléments, du gr. oura, queue . ure Suffixe de certains termes de chimie, marquant que le composé est un sel d hydracide (ex. chlorure,… …   Encyclopédie Universelle

  • Ure — may refer to:* River Ure * Ure Museum of Greek Archaeology * Oriya people, and Indian gotra also known as the Ures * Alexander Ure, 1st Baron Strathclyde, Scottish politician and judge * Andrew Ure, Scottish doctor * Derek Ure, Scottish… …   Wikipedia

  • Ure — steht für Flughafen Kuressaare in Estland als IATA Code Ure steht für den Familiennamen folgender Personen: Andrew Ure (1778–1857), britischer Mediziner und Professor für Naturgeschichte und Chemie Mary Ure (1933–1975), schottische Schauspielerin …   Deutsch Wikipedia

  • ure — → urus ● urus ou ure nom masculin (latin urus) Aurochs. (Emploi rare.) ● urus ou ure (homonymes) nom masculin (latin urus) eurent forme conjuguée du verbe avoir …   Encyclopédie Universelle

  • URE — steht für Flughafen Kuressaare in Estland als IATA Code User Range Error, der Ortsfehler insb. bei Satellitennavigation: siehe Globales Navigationssatellitensystem#Messfehler Unrecoverable Read Error Rate , Erwartungswert für Lesefehler bei… …   Deutsch Wikipedia

  • Ure — Ure, n. [OE. ure, OF. oevre, ovre, ouvre, work, F. [oe]uvre, L. opera. See {Opera}, {Operate}, and cf. {Inure}, {Manure}.] Use; practice; exercise. [Obs.] Fuller. [1913 Webster] Let us be sure of this, to put the best in ure That lies in us.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Ure — Ure, v. t. To use; to exercise; to inure; to accustom by practice. [Obs.] [1913 Webster] The French soldiers . . . from their youth have been practiced and ured in feats of arms. Sir T. More. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • ...üre — <aus fr. ure, dies aus lat. ura, vgl. ↑...ur> Endung weiblicher Substantive, z. B. Gravüre, Broschüre …   Das große Fremdwörterbuch

  • -ure — suffix forming abstract nouns of action, from O.Fr. ure, from L. ura …   Etymology dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.